Bureau de l'Agent Nephandi

Le dossier insomnie ira finalement sur la page "Dossier Personnel du Pr. Nephandi" du Site-Aleph.

Aucune plainte reçue pour l'instant


Dossier Insomnie [ACCRÉDITATION REQUISE : 4]

Attention, vous vous apprêtez à lire des dossiers classifiés. Si vous n'avez pas les permissions requises, refermez immédiatement ce tiroir. Ceci est votre dernier avertissement.

Liste des personnes impliquées dans "████ ███ ██████" :

- ███████ █████████

Statut : ██ █████, ████████ ████████ ██████ : █████████. ███████████████ ██ ██████████ ████████ anormaux. ███████████ ██ ███████████ ██ ██ ███████.
Attention : Cet individu est ██ ███████ ███ █████████ ██ ██ Fondation, ██ █████████. ███████ ███████████████ l'Agent Nephandi.
Comportement : Le sujet est ████ ███████, ██ █████████ ████ ███ ███████████ (█████ ███, ███████████████, ██ █████████ ██ ███). █████ ██████████ ███████ : ██████████ ██ █████████ ██████████ █ ███████ ██████ ███████████ ███ █████████, █████ █████ ██ █ ██. ███████████ à l'étude.


- …et naturellement, la question qui se pose de fait est : comment un effet mémétique anormal intervient-il sur la mémoire ? Je ne vais pas développer trop loin cette question, étant donné que personne aujourd'hui n'est en mesure de fournir une réponse définitive, mais…
- Excusez-moi ?
- Oui ?
- Vous avez bien dit "effet mémétique anormal" ?
- En effet, pourquoi ?
- Est-ce que cela implique qu'un effet mémétique n'est pas systématiquement anormal ?
- Oui. Les effets mémétiques sont parfaitement naturels chez l'humain : il s'agit chez un individu de l'association réflexe d'un stimulus à une idée, du fait des connaissances et habitudes culturelles de cet individu. Par exemple, si l'alarme XK résonnait à cet instant, vous feriez une association entre ce son, le stimulus, et un danger, qui est donc l’idée. Et vous feriez cette association du fait de vos connaissances et habitudes, car on vous a appris la signification de cette alarme.
Ce qui différencie un effet anormal d'un effet normal, c'est donc que l'effet anormal vous affecte sans…
Et l'Alarme sonna.


Et l'Alarme sonna.
L'avantage d'être sur le Site-Samech c'est qu'on n'y trouve aucun SCP dangereux, ce qui assure une certaine sécurité, même en cas de scénario XK. Tout juste ce qu'il faut pour contrôler sa panique, et être encore en mesure de réfléchir : étant donnée la distance entre Samech et Aleph, nous avons environ une heure avant que les monstres les plus rapides stockés là-bas arrivent ici, à supposer qu'ils viennent droit sur nous. Les chances qu'une créature se téléporte sont quasi-nulles, nous avons donc le temps d'évacuer calmement vers le bunker le plus proche… Le bunker 1 donc. Koop va arriver dans une minute pour encadrer les élèves. Je lance les consignes de sécurité habituelles :
- Gardez votre calme ! Dirigez-vous vers le Bunker 1, sans courir ! N'emportez que le strict minimum !
Manifestement, ils n'ont pas saisi la gravité de la situation. Certains discutent en riant, d'autres chantonnent, d'autres encore emportent leurs sacs malgré les consignes de sécurité. Je jette un regard en arrière avant de quitter la salle, afin de m'assurer que personne n'est resté derrière, puis je ferme. C'est à ce moment-là que Koop sort de la salle des gardes, précédé de son chien Kalach et armé de son fidèle AKM. On échange un bref signe de tête, avant de se diriger vers le bunker. La joie se change en panique au fur et à mesure que les étudiants comprennent que ce n'est pas un exercice. J'exhorte au calme, Koop et Bulldog commencent à s'énerver.

Une fois dans le bunker, on regarde qui est là, on cherche les absents… 15 longues minutes s'écoulent encore, il manque toujours Kendrick, Ordo, et quelques autres. Finalement, au moment où Bulldog décide de fermer la porte, on voit une ombre surgir du couloir. Je reconnais le Pr. Kendrick, visiblement en train de traîner le corps d'Ordo Tempestovitch. Les agent Curt et Led sortent du bunker pour l'aider, puis la porte se ferme enfin.



Je m'approche de Nephandi, entouré de mon "escouade". Je lui dit d'un ton qui n'admet pas de refus :
- Votre proposition pour un café tient toujours.


Il me tend de tasse de café noir, très serré.
- Il est sans sucre j’espère.
- Toujours mon cher Clarence.
Je jette un bref regard sur les 6 personnes qui m'entourent et poursuit.
- Je suis en état d'arrestation pour vol d'ordinateurs ?
- Pas tout à fait. Vous vous souvenez des 9 procédures spéciales mises en place avec vous ces deux dernières années ?
- Oui.
- Elles consistent à infiltrer l'Agent-Professeur Tara Lucy dans les hautes sphères de l'Insurrection du Chaos. Et ça a marché au delà de nos espérances. Ils l'ont renvoyé en tant qu'agent double dans les rangs de la Fondation dans l'espoir qu'elle puisse enrôler de futurs insurgés. Vous avez intégré à ce projet à votre insu : votre rôle est de ne pas réussir à découvrir l'existence de ce projet, et chaque échec de votre part a résulté en la mise en place d'une ou plusieurs procédures complémentaires.
- Et donc ça fait deux ans que je devrais réclamer une augmentation ?
Il sourit devant ma tentative de détendre l’atmosphère.
- C'est vous qui n'avez jamais demandé. Les quatre agents ici présents sont chargés d'assurer notre sécurité et s'occupent de la partie interventionnelle de l'opération. J'ai pour ma part tout coordonné depuis le début. Notre système est auto-suffisant, nous avons notre médecin, notre désinformateur, et même une base opérationnelle dans le site-Samech. Et vous vous êtes trompés, elle est bien sur la carte.
- Le bunker 3 désaffecté ?
- Exactement. En temps normal je devrais vous bourrer d'amnésiques, mais vu la situation je préfère que vous soyez réellement intégré à l'équipe à partir de maintenant. Félicitation pour votre promotion, et à votre santé.
Il tend sa tasse, nous trinquons, puis buvons. Petit moment d'insouciance au milieu de tout ce bordel.



Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License